GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
search
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0
  • GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0

GCE Electronics Module Rail DIN Webserver 8 relais IPX800 V3.0

IPX800V3i
€200.40
Tax included
Quantity

  Garanties sécurité

(à modifier dans le module "Réassurance")

  Politique de livraison

(à modifier dans le module "Réassurance")

Pilotez tout ce que vous voulez depuis internet !

La carte relais IPX800 V3.0 de GCE Electronics permet de contrôler vos appareils, lumières, chauffage, arrosage, volet roulant, portail automatique, etc... avec votre smartphone (iPhone, Android), tablette (iPad, Android, ...), votre portable, votre pc, directement depuis Internet... Les relais en contact libre de potentiel vous permettent de piloter tout type d'installation.

L'IPX800 V3 est entièrement autonome. Plus besoin de PC !!! Le site WEB embarqué est entièrement personnalisable en HTML. Vous pourrez ainsi créer votre propre site web de contrôle en ajoutant des scripts Ajax, du flash, votre logo, du son, des images etc...

Controlez vos équipements, les accès, rebooter des serveurs, surveiller des sites en temps réel et renvoyer les données vers une base mysql est désormais possible avec l'IPX800 V3.

Grâce à la configuration des Timers, vous pourrez choisir d'activer ou désactiver certains relais de manière automatique à une heure précise. Les relais sont pilotables directement en appelant une URL du type : http://IPCARTE/preset.html?rly1=1 ... ce qui rend cette carte totalement compatible avec la centrale domotiqueZiBASE.

FONCTIONS :

  • 8 entrées digitales tout ou rien (contact sec)
  • 4 entrées analogiques
  • 8 sorties relais sur contact inverseur 250v/10A
  • 2 Compteurs d'impulsions
  • 1 Port d'extension pour I/O supplémentaire
  • Accès sécurisé par login et mot de passe
  • Site WEB entièrement personnalisable
  • Compatible tout navigateur. Site optimisé pour iPad et iPhone
  • Programmateur sur 1 semaine intégré. (Timer hebdomadaire)
  • Alerte email avec messages personnalisables par événement
  • Envoi des données vers l'url de son choix (Notification Push)
  • Protocole M2M pour pilotage par trame TCP/IP
  • Mémorisation de l'état des relais en cas de coupure secteur
  • Assignation des entrées vers les relais de son choix
  • Relais configurable en ON/OFF ou en impulsion. (mode fugitif)
  • Durée d'impulsion configurable par relais
  • Seuil réglable sur les 4 entrées analogiques (mode thermostat)
  • Serveur NTP configurable
  • Configuration réseau avancé (DHCP, IP statique, port etc...)
  • Support du Dyn-Dns
  • Initialisation soft (pas de clac relais au démarrage)
  • Boitier rail din pour une intégration simple dans votre installation
  • Compatible avec le contrôleur domotique ZiBASE
 
 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :

  • Alimentation : 12Vcc / 500mA max (adaptateur non fourni)
    • Protection contre les inversions de polarités
    • Raccordement sur bornier à vis
    • Raccordement sur fiche 2.1mm standard (Pole positif au centre)
  • Ethernet : 10/100/1000 Base-T (IEEE 802.3)
  • Entrées digitales :
    • 8 entrées digitales non isolées
    • Commutation par mise à la masse
  • Entrées analogiques :
    • 4 entrées analogiques 0-3.3v non isolées (Plage extensible sur demande)
    • Impédance : 4k7 Ohms
    • Résolution : 10 Bits
  • Sorties relais : 8 x 250Vac / 10A Max
  • Nombre d'emplacement dans le tableau électrique : 8 

 

IPX800V3i

Data sheet

Type
Controller
Functions
Actuator
Input/output (I/O)
Technology
Bus EBX
Ethernet
Connexion
Ethernet
Compatibility
Eedomus
Jeedom
Du point de vue des sorties ou des entrées analogiques, rien ne change. Idem pour les fonctionnalités du site web embarqué ou sa programmation.

La différence se trouve au niveau des entrées numériques. Avec l'IPX800V3 les câblages en entrée se font sans tension, avec uniquement des contacts secs comme les interrupteurs, boutons poussoirs, ou tout autre contact sec de capteurs comme les détecteurs de présence, les contacts magnétiques de proximité, etc. Avec l'IPX800V3i ce principe ne s'applique plus, il faut absolument présenter une tension en entrée de l'IPX pour activer l'entrée : le simple court-circuit ne fonctionne plus, il faut insérer une tension. Ceci vient du fait que les entrées sont désormais optocouplées. Leur isolement et leur immunité vis-à-vis de l'extérieur sont donc renforcés, mais du coup il faut une tension pour les activer.

Pour que les cartes IPX800, ou encore le module ECO-DEVICES, soient à l'heure, il faut que Internet soit accessible au niveau du réseau sur lequel sera connecté l'IPX800. Et pour que Internet soit accessible, il faut bien vérifier certains paramètres réseau de l'IPX800.
Avant de commencer les réglages de l'IPX800, il faut bien évidemment s'assurer que Internet est disponible sur le réseau, par exemple grâce à votre box ADSL, ou un réseau d'entreprise. Si vous utilisez un switch, il suffit de veiller à ce que votre box (ou votre modem-routeur) y soit elle-même connectée.

Ensuite dans la page LAN SETTINGS, il faut indiquer une passerelle (gateway) et au moins un serveur DNS (primary DNS), en plus des paramètres obligatoires pour le bon fonctionnement de l'IPX800, comme une adresse IP et un masque de sous-réseau. Si vous êtes en mode DHCP (case Enable DHCP cochée) alors tout doit fonctionner sans action de votre part.

Le dernier paramètre à vérifier est le serveur NTP pour Network Time Protocol. Un serveur connu et largement accessible est fr.pool.ntp.org avec le port 123. Il existe bien d'autres serveurs NTP sur Internet auquel l'IPX800 peut se connecter. Les adresses sont disponibles dans n'importe quel moteur de recherche type Google.

Une fois tous ces réglages effectués, votre matériel est à l'heure et le restera, vous n'avez plus à vous soucier de cela. Un déréglage peut survenir si un blocage ou un redémarrage se produit, et que Internet est à nouveau indisponible pour une raison quelconque.

 

L'IPX800 V3 nécessite une alimentation de 12V continu pouvant délivrer au minimum 500mA, soit 6W de puissance. Vous pouvez donc utiliser n'importe quel bloc d'alimentation ayant ces caractéristiques : il existe par exemple certains transformateurs du commerce pouvant délivrer un courant de 500mA, vous en avez peut-être déjà un chez vous.

Si vous n'avez pas d'alimentation, nous en proposons plusieurs modèles :
- un modèle à monter sur rail DIN dans un tableau électrique, permet d'alimenter 2 IPX800 ou 1 IPX800 + 1 extension, voir ici,
- un modèle à monter sur rail DIN également, permet d'alimenter 4 IPX800 V3 ou 1 IPX800 V3 et ses 3 extensions, voir ici.

 

Les logiciels pour l'IPX800 se trouvent sur le site officiel du fabricant dans la fiche produit de la carte : http://gce-electronics.com/fr/home/57-module-ip-rail-din-webserver-8-relais-ipx800-v3.html. Il faut ouvrir l'onglet Télécharger. Le format d'archive utilisé est RAR : pour ouvrir ces fichiers vous pouvez utiliser n'importe quel utilitaire gratuit de décompression gérant le format RAR.

Certains fichiers sont protégés par un mot de passe, si vous ne l'avez pas, contactez votre revendeur en lui communicant les références de la vente (numéro de facture, numéro de série).

 

L'IPX800 V3 se présente sous la forme d'un boîtier pouvant être inséré dans un tableau électrique en se fixant sur le rail DIN. L'ensemble fait 9 modules de large, il faut donc prévoir de la place dans votre tableau pour insérer l'IPX800 V3.

Le montage de vos circuits se fera sur des borniers à vis classiques, permettant le serrage de fils jusqu'à 2,5² de section.

Bien évidemment tout bricolage ou modification pour utiliser une section supérieur est à proscrire pour de multiples raisons : vous perdrez la garantie de l'IPX800, vous risquez de permettre le passage de courants trop élevés pour les sorties de l'IPX800, et vous risquez surtout un mauvais serrage, vous exposant alors au risque incendie.

 

Avant d'utiliser la fonction d'envoi d'email depuis l'IPX800, vous devez vous assurer que celle-ci est bien configurée pour accéder à Internet. Pour cela, vous devez vérifier dans LAN SETTINGS que les adresses de la passerelle et des serveurs DNS (au moins le primaire) sont correctement renseignées : vous devez utiliser les paramètres fournis par votre FAI.

Ensuite, vous devez paramétrer le serveur SMTP que l'IPX800 utilisera (nécessaire pour qu'un périphérique réseau puisse envoyer des emails). Pour cela rendez vous dans ADVANCED SETTINGS et ouvrez la page SMTP MAIL SERVER : vous devez alors renseigner tous les champs avec les paramètres fournis par votre FAI.

Voici un exemple chez Free :
- SMTP server = smtp.free.fr
- port = 587
- username = votreadressemail
- password = laissez vide

Un autre exemple chez Orange :
- SMTP server = smtp.orange.fr
- port = 25
- username = adresse email du compte Orange
- password = le mot de passe de votre compte Orange

Sinon GCE Electronics met à disposition plusieurs serveurs, voici la configuration :
- SMTP server = ns0.ovh.net
- port = 587
- username = prodx@gce-electronics.com où x va de 1 à 9, ou prod10@gce-electronics.com
- password = 123456 ou 12345678

Pour finir, n'oubliez pas de configurer l'envoi des emails pour la sortie, ou l'entrée, désirée. Pour cela, rendez vous dans l'administration de la sortie ou l'entrée concernée, puis ouvrez la page Email settings. Là, il faut cocher Enable Email et indiquer une adresse de destination. Choisissez également un "Message1" et/ou un "Message2".

Votre IPX800 V3 n'est plus accessible sur le réseau suite à une mise à jour avortée ou un téléchargement bloqué ? Vous voilà avec une carte bloquée qui devient inutilisable : même ScanDevice ne la détecte plus sur votre réseau, elle n'a plus d'adresse IP...

Pour remédier à la situation, il existe une procédure de récupération qui permet de réinitialiser l'IPX800 en rechargeant un firmware "propre". Si votre IPX800 n'est plus visible sur le réseau, sachez que quand vous l'allumez, celle-ci prend automatiquement l'adresse IP 192.168.1.159 pendant 3 secondes. C'est cette particularité qui va vous servir pour récupérer votre carte bloquée. Après avoir téléchargé le fichier archive contenant le firmware (fichier gceip3xxxx.hex) voici la marche à suivre. Il faut également vérifier au préalable que la fonction tftp est activée sur votre système (sous Windows XP c'était activé, sous Windows 7 ça ne l'est plus).

1. Eteignez la carte et vérifiez qu'elle est branchée sur votre réseau via un switch ou directement à votre box (par câble droit).
2. Assurez vous que votre réseau et votre ordinateur sont sur une plage d'adresses IP 192.168.1.xxx
3. Désactivez firewall, antivirus, sécurité, etc.
4. Mettez le firmware (fichier HEX) à la racine de votre disque dur, sous c:
5. Ouvrez une fenêtre DOS (exécuter command).
6. Faites cd.. autant de fois que nécessaire pour revenir à la racine du disque dur.
7. Tapez tftp 192.168.1.159 put c:gceip3xxxx.hex et allumez la carte.
8. Dans les 3 secondes qui suivent validez la commande (touche Entrée).
9. Attendez le message transfert réussi.
10. Faites un hard reset.
11. Exécutez ScanDevice pour trouver l'adresse IP de la carte. Pensez à réactiver le DHCP de votre box si besoin.
12. Rechargez un site web "propre" si besoin (de même version que le firmware que vous venez de charger).

Dans les packs logiciels récents mis à disposition par GCE Electronics, il y a désormais un fichier batch (BAT) qui permet de vous guider en automatisant la procédure décrite ci-dessus. Vous pouvez bien évidemment l'utiliser pour vous faciliter la procédure.

 

Le Hard Reset est une procédure qui permet de réinitialiser tous les paramètres par défaut de l'IPX800. Vous pouvez l'utiliser à tout moment pour sortir d'une situation bloquée. Les exemples peuvent être les suivants : mot de passe oublié, configuration réseau défectueuse, impossibilité d'accéder à l'IPX800, etc. Certaines mises à jour majeures peuvent également nécessiter un Hard Reset (cela est précisé quand la mise à jour sort).

La procédure est la suivante :
1. Éteindre la carte.
2. Maintenir appuyé le bouton Reset.
3. Démarrer la carte et maintenir appuyé jusqu’à ce que les deux leds de la carte réseau clignotent simultanément (sur les firmwares précédant le 30532 il y a le claquement d’au moins un relais).
4. Relâcher le bouton Reset.
5. Éteindre et rallumer la carte.

Attention : en fonction de votre firmware vous devrez peut être recharger le site web embarqué de l'IPX800 (fichier bin). Pour atteindre directement la page de chargement du site web d'une carte détectée par ScanDevice en 192.168.1.10 (exemple) tapez dans votre navigateur http://192.168.1.10/mpfsupload

You might also like